AK

PhD Project.

CLÔTURES DES ESPACES DE LA NATURE URBAINE.
SPATIALITÉ ET MATÉRALITÉ DES DÉLIMITATIONS DES PARC URBAINS DANS LES PROJETS DE RÉNOVATION URBAINE À PARIS, BERLIN ET ROME À LA FIN DU 20E SIÈCLE

Alors que le modernisme (Charte d'Athènes) tendait à considérer la ville et le paysage principalement comme des entités quantitatives et fluides, divers changements dans les années 1970 - notamment une conscience écologique croissante, une attention sociopolitique accrue vis-à-vis de l'environnement bâti, l'émergence de la discipline du paysage et un intérêt croissant pour les morphologies urbaines historiques - ont donné naissance à une nouvelle forme spatiale et matérielle de l'espace public au niveau européen. C'est le Parc de la Villette à Paris qui marque le renouveau du parc urbain en tant que morceau de la ville.

Le projet de thèse s'intéresse à la manière dont les projets d'aménagement suivants de la « Rénovation urbaine » à Paris - en prenant l'exemple de la ZAC Citroën Cévennes - négocient les limites entre les différents morceaux dans l'espace public, surtout entre les éléments « naturels » (le parc) et les éléments « construits » (l'îlot, la rue, la place). L'étude du cahier de charges, des projets soumis au concours et les observations in situ montrent un retour et une variété de la délimitation structurelle de ces espaces de nature urbaine sous forme de clôtures, de murs et de fossés.

L'analyse de la conception spatiale et matérielle de ces limites et espaces de seuil est donc au centre de l’intérêt de recherche. Le rôle fonctionnel et symbolique de l'enclos sera étudié afin de questionner la place de la clôture dans une « longue durée » de la pratique paysagère. En outre, ces barrières sont-elles la manifestation d'une relation homme-nature sous-jacente, c’est-à-dire une représentation de perspectives épistémiques plus profondes ?

Afin de clarifier l'hypothèse d'un changement de paradigme concernant le rôle du parc urbain dans l'espace public au niveau européen, une étude comparative sur les parcs urbains dans les projets de développement à Berlin (Internationale Bauausstellung) et à Rome (Secondo PEEP) est menée dans un deuxième temps.

Parc André Citroen.jpg
Fig 11b.jpg

Direction

Prof HDR Corinne Luxembourg (Université Sorbonne Paris Nord)

Prof Henri Bava (KIT)

Prof Rosa De Marco (AMP ENSA Paris la Villette)

Parc André Citroën, Paris